Développement personnel ou recomposition personnelle – Et si l’être humain n’était qu’un puzzle ?

Vous en avez sans doute fait l’expérience en souhaitant devenir quelqu’un d’autre ou une « meilleure » version de vous-même, le naturel revient toujours au galop comme le dit la sagesse ancienne…et si cette sagesse était plus porteuse de beaucoup plus de sens qu’on ne lui attribue habituellement avec notre regard léger ?

Il me semble pourtant que l’être humain est bien un puzzle dont les pièces ont été éclatés à la naissance, même partiellement voilées comme un territoire à explorer, comme une forme de destinée psychogénétique à laquelle nous tentons désespérément d’attribuer du sens ?

Au cours de notre existence, nous tentons souvent désespérément de grandir dans des contrées inaccessibles, en rognant les encoches des pièces qui nous ont été distribuées et en essayant à tout prix de les combiner comme nous voudrions qu’elles soient. Est-ce que cela marche ? Non. Une fois notre vaine énergie de volonté (dont la faible puissance a maintes fois été démontrée) épuisée, toutes les pièces retombent comme un soufflet, éparpillées comme avant, voire temporairement indisponibles car trop usées.

Pourtant, il arrive parfois que quelques pièces s’imbriquent, nous donnant l’impression d’être un. Réunies parfois les seules pièces que nous connaissons, nous offrant la satisfaction de former notre mini-moi comme à l’enfance ou parfois compatibles dans la forme mais pas dans le dessin, chaque expérience peut nous mener à des combinaisons qui fonctionnent.

Mais le drame arrive quand ces fausses combinaisons s’écroulent ou que de nouvelles pièces apparaissent. Le moi uni, ou pseudo-uni, devient alors en vrac, puzzled disent bien les anglais. Et pourtant toutes ces actions sont en soit positives, non ? Comment pourrait-on finir le puzzle avec des parties mal connectées ou sans avoir toutes les pièces ?

Le puzzle est un jeu qui se résout par essai et erreur. C’est en croyant que nous sommes unis ou en explorant que nous nous recomposons. Abandonnant l’illusion de l’infini, nous gagnons la réassurance que les matériaux sont dans nos mains.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s